Cogénération d’énergie

Les moteurs ou turbines de moteur fonctionnent avec des joints pour échangeurs de chaleur à plaques afin de pouvoir récupérer l'énergie qui se trouve dans les fluides caloporteurs. De cette façon, le processus de refroidissement et la valorisation des calories sont plus précis.

Les échangeurs de chaleur à plaques sont donc tout à fait appropriés, de même que les échangeurs de chaleur tubulaires, pour donner une réponse radicale et efficace aux processus de cogénération d'énergie.

Dans ce contexte, l'énergie récupérée via ces processus est destinée à des réseaux de chauffage urbain, au chauffage des serres et à l'augmentation de déchets de biomasse et méthanisation. Ils permettent en outre de faciliter la condensation de la boue, le chauffage des condensats et l'hydrocondensation.


retour